Si un investissement semble trop beau pour être vrai, il l’est probablement. Veillez à vous protéger contre les fraudeurs et des escrocs. La plupart des escroqueries présentent un ou plusieurs de ces signaux d’alarme semblables et faciles à repérer :

  1. Argent facile et garanti : Le vendeur promet des rendements élevés assortis d’un risque très faible.
  2. Astuce : Le vendeur prétend avoir des « renseignements privilégiés » qui font de l’investissement une valeur sûre.
  3. Investissements étrangers sans impôts : Le vendeur vous promet qu’il s’agit d’un excellent moyen d’éviter de payer des impôts.
  4. Achetez maintenant ou vous allez perdre une bonne occasion : Le vendeur vous incite à acheter immédiatement, car la bonne aubaine va disparaître rapidement.
  5. Faites-moi confiance : Le vendeur est peut-être une de vos connaissances, mais il ne vous dira pas s’il est inscrit.

Il est facile de vérifier si une personne est inscrite en faisant une recherche dans la base de données nationale d’inscription renseignements  auprès des Autorités canadiennes des valeurs mobilières (ACVM). Vous pouvez également apprendre si une personne a eu des différents avec un organisme de réglementation de valeurs mobilières en consultant la liste des personnes sanctionnées des ACVM.

Signalement des cas de fraudes et d’abus

Personne ne veut admettre qu’il a été victime d’une escroquerie ou d’une fraude. Cependant, même les investisseurs les plus avisés sont susceptibles d’être dupés. La seule façon d’empêcher les mauvais joueurs de frauder est de les dénoncer. Voici comment procéder :