| 

Les gestionnaires de fonds d’investissement devraient-ils être tenus de divulguer les obligations de leurs propres fonds?

Tim Shufelt rapporte dans The Globe and Mail que les gestionnaires de fonds d’investissement au Canada ne sont pas tenus de divulguer quelle part de leurs propres fonds leur appartient, notant qu’une telle exigence est la norme depuis plus de 10 ans aux États-Unis. Ceux qui défendent ce type de divulgation disent que c’est un signe de confiance envers ses propres produits, et beaucoup croient qu’on ne devrait pas s’attendre à ce qu’un investisseur fasse confiance à un gestionnaire de fonds d’investissement qui n’a pas confiance en soi. De plus, les études suggèrent que les fonds auxquels participent un plus grand nombre de membres de la direction ont un meilleur rendement. Les lois actuelles sur la confidentialité au Canada empêchent les organismes de réglementation de demander ce type de divulgation; toutefois, certains croient que cela devrait changer.

48 total views, 6 views today

octobre 26, 2016