| 

Mission et Priorités Stratégiques

Notre mission

FAIR Canada s’est donné pour mission d’agir comme catalyseur pour mettre en valeur les droits des actionnaires et des particuliers investisseurs canadiens et d’être le porte-parole de ceux-ci en matière de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

Priorités stratégiques 2017 à 2020

1. Présenter le point de vue des investisseurs aux organismes de réglementation des valeurs mobilières et aux gouvernements

FAIR Canada conseillera les organismes de réglementation des valeurs mobilières, les organismes d’autoréglementation et les gouvernements canadiens au sujet des questions de politique concernant les actionnaires et les investisseurs particuliers canadiens. Les recommandations de FAIR Canada se concentreront sur la présentation du point de vue des investisseurs dans le cadre de l’élaboration de politiques, conformément au rôle de FAIR Canada en tant que voix nationale pour les investisseurs sur la scène de la réglementation des valeurs mobilières.

2. Relation client-conseiller

FAIR Canada continuera d’insister sur la réforme de la relation entre les clients et les conseillers financiers afin de favoriser un meilleur alignement des intérêts des investisseurs particuliers et des courtiers et leurs représentants, et d’améliorer les résultats pour le public investisseur. FAIR Canada plaidera également pour l’adoption d’une exigence selon laquelle les courtiers attitrés agissent dans l’intérêt supérieur des clients.

3. Nécessité de produits simples, efficaces, à faible risque qui génèrent de bons résultats

FAIR Canada croit qu’il existe un besoin à combler au chapitre de la création de produits simples, efficaces, à faible risque et assortis de frais moins élevés.

FAIR Canada ciblera et analysera les répercussions des placements complexes et à frais élevés sur les investisseurs, encouragera une plus grande transparence concernant les frais et plaidera pour l’interdiction de structures de rémunération qui favorisent les mauvais conseils (y compris les commissions de suivi). FAIR Canada ciblera et analysera également la réglementation plus stricte des placements, qui se traduit souvent par de mauvais résultats pour le consommateur (comme les fonds collectifs de bourses d’études, les hypothèques consortiales et les fonds distincts).

4. Fraude financière et autre inconduite

FAIR Canada continuera de formuler des recommandations visant la lutte contre la fraude en matière d’investissement.

5. Questions relatives aux droits des investisseurs minoritaires

FAIR Canada ciblera les intérêts des investisseurs minoritaires, plus particulièrement les investisseurs particuliers, en ce qui concerne la réglementation des valeurs mobilières et parlera en leur nom.

6. Maintenir et améliorer les relations et assurer le financement à long terme

FAIR Canada mettra l’accent sur l’obtention d’un financement à long terme.

FAIR Canada entretiendra et approfondira également ses relations avec les organismes de réglementation des valeurs mobilières, les organismes d’autoréglementation, les gouvernements, les organisations de consommateurs, les défenseurs des investisseurs, les médias et les autres organisations.

7. Assurer la capacité pour les questions émergentes

FAIR Canada adoptera des mesures en réaction aux tendances et aux questions émergentes ayant trait aux placements financiers, lorsque nécessaire, selon les intérêts du public investisseur.